Retour sur le 1er atelier de co-construction du Parc des 4 Saisons

Une cinquantaine de participants se sont réunis le 16 octobre à la Maison des Sports afin de participer au 1er atelier de co-construction sur le parc des 4 saisons. Véritable poumon vert, ce parc de 4 hectares, situé en plein cœur du quartier de l’Aqueduc, faisait l’objet de demande de nouveaux aménagements.
Afin de veiller à la bonne cohabitation entre les différents usages et de renforcer les qualités environnementales de cet espace vert, la ville a invité les Plaisirois à réagir sur un certain nombre d’équipements, présentés par le bureau d’étude Brancilhon. Les participants ont été invités à réfléchir sur chacune des propositions suivantes :

EQUIPEMENTS FAMILLE, DETENTE ET CULTURE
>    Prairie
>    Jeux pour enfants
>    Théâtre de verdure
>    Kiosque à musique

EQUIPEMENTS SPORTIFS
>    Parcours sportif
>    Table de ping-pong
>    Fil funambule
>    Course d’orientation
>    Terrain de football abrité
>    Terrain d’évolution Basket Hand-ball
>    Terrain de Volley Badminton
>    Skate parc
>    Pumptrack
>    Street Workout / Fitness

EQUIPEMENTS DE SERVICE
>    Stationnement vélo sécurisé
>    Emplacement glacier/foodtruck
>    Table de pique-nique et brumisateur

EQUIPEMENTS SUPPLEMENTAIRES PROPOSES PAR LES PARTICIPANTS
>    Terrain de boules
>    Jeux pour « tout-petits »
>    Balançoires
>    Marelles/damiers
>    Immeubles à insectes
>    Zone dédiée aux chiens
>    Zone interdite aux fumeurs

Jeunes, personnes âgées, famille, membres d’associations… la diversité des profils présents dans la salle a permis d’aborder de manière très constructive chacune des propositions.
Plusieurs idées fortes se sont dégagées de cette soirée :
>    L’objet final d’un parc doit rester celui d’un parc, c’est-à-dire un lieu destiné à la promenade ;
>    Il est important de répondre aux attentes de toutes les générations
>    La ville dispose de plusieurs parcs, pourquoi ne pas travailler sur leur complémentarité ;
>    Il faut tenir compte des nuisances sonores que pourraient engendrer certains équipements ;
>    Il faut prévenir les risques d’incivilités


Une prochaine réunion sera programmée le 29 novembre afin de poursuivre ce travail de co-construction. Le choix des équipements ainsi que leur localisation et phasage dans le temps, seront abordés lors de cette deuxième étape.

Les personnes présentes sont invités à y participer et à relayer l’information auprès des Plaisirois.